Le pantalon et la veste de travail en moleskine bleu profond, sont les éléments phares des tenues des ouvriers de l’époque. Hérités du workwear, ces vêtements se généralisent au moment de la révolution industrielle et constituent la tenue uniforme des travailleurs manuels. Après l’avènement de ces pièces comme vêtements du quotidien, le workwear d’antan renaît aujourd’hui, grâce à une volonté grandissante de porter des vêtements durables et fonctionnels, rendant hommage à ces artisans icônes du savoir-faire français, qui les portaient.

La toile française moleskine 100% coton

Les vêtements en moleskine ont longtemps été employés par les travailleurs pour leur solidité et leur facilité d’entretien. En fonction du corps de métier pour lequel ils étaient confectionnés, les couleurs pouvaient changer : le légendaire bleu pour les ouvriers d’usines, le noir pour les charpentiers et le blanc pour les peintres. Ce fameux bleu de travail tire son origine de la teinture de la toile qui utilisait le bleu de Prusse, premier pigment synthétique moderne. Sa patine donne au bleu une texture et une couleur qui s’embellissent avec le temps. Cette toile est issue de la famille des futaines, c’est un satin tissé très serré et en coton brossé. Sa technique de tissage a rapidement rendu possible sa production à échelle industrielle. Cela lui a permis de supplanter le sergé dans le patrimoine de l’habit de travail, grâce à sa robustesse et son plus faible coût de fabrication.

La toile moleskine tient son nom de part son effet duveteux puis tondu, ce qui procure ce fameux visuel emblématique de « peau de taupe », donnant son nom de mole’s skin, en anglais. Elle est alors massivement utilisée partout en Europe lors de la révolution industrielle au XIXe siècle, en particulier pour les ouvriers de la métallurgie. En effet, l’acier fondu pouvait glisser dessus sans la brûler. Cette toile est par conséquent devenue emblématique de la tenue de travail. Aujourd’hui notre toile est entièrement filée, tissée, teinte et apprêtée dans les Vosges, en France. Une filière locale et éco-responsable.

atelier tuffery jean francais made in france tissu moleskine

La réinvention du vestiaire workwear

Le passé de la maison Tuffery, notre héritage, notre territoire et les envies de nos clients inspirent nos créations actuelles. Au-delà de la sélection de matières nobles, nos maîtres tailleurs accordent une grande importance à la coupe des jeans. Nous continuons de travailler avec des patrons en carton, technique ancestrale conservée et nous réalisons à la main, l’ensemble des étapes de confection. À l’instar de l’emblématique Alphonse, coupe universelle d’Atelier Tuffery, ajustée avec une taille standard, qui s’adapte à tous. Vestige de notre héritage, la poche arrière en deux parties, permettait à l’époque, de changer seulement le fond de poche usé par les outils. Nous conservons ces détails de l’histoire d’Atelier Tuffery tout en continuant d’innover, afin de s’adapter au vestiaire urbain des femmes et des hommes d’aujourd’hui.
Veste Méjean homme Moleskine et pantalon jean homme Alphonse Moleskine - Lookbook #2

Les pièces iconiques en moleskine

Découvrez le jean Alphonse pour homme Brut Moleskine, pièce iconique, résolument moderne et intemporelle qui résiste au temps, composé d’une toile française moleskine 100% coton. Mais aussi la veste Méjean, également appelée veste peintre, unisexe et conçue pour garder ses propriétés originelles de robustesse.

Découvrez ces vêtements de travail réinventés par Atelier Tuffery en allant jeter un coup d’oeil à notre ligne workwear dans notre boutique en ligne.

Partager cet article via :

+ d'Articles